Après le four, les émaux

  • Isa 

Ce n’est pas le tout d’avoir un four, encore faut-il des émaux pour y poser un peu de couleurs, et là, ça peut être compliqué tant il y a de choix.

Pour ma 1ère commande, je me suis naturellement adressée à Cigale et Fourmi qui m’on livré le four, c’était plus simple.

Ensuite, on a le choix entre des émaux pour le grès ou pour la faience qui ne cuisent pas à la même température.
Pour ma part, ne travaillant que la faience, ce fut une difficulté de moins.

Puis, on peut choisir entre des émaux en poudre à diluer soi-même, ou des émaux déjà prêts.

Mais il faut aussi penser à vérifier les températures de cuisson, car avec certains émaux il ne faut pas dépasser 980°, au delà ils risquent de couler, voire perdre leur couleur… d’autres ont un plus joli rendu à 1050°… 
Des notions dont il faut tenir compte si on ne veut pas devoir faire plusieurs cuissons d’émaux pour une création. 

Voici donc le rendu des émaux choisis après cuisson dans mon four, car là aussi, entre la couleur annoncée par le fournisseur et le rendu réel, il y a parfois une différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *