Aller au contenu

Histoire de marbre

  • par

Lors de rencontres, il n’est pas rare qu’on m’interroge sur la façon dont je procède pour découper mon marbre, si je me procure des cubes pré-découpés…

S’il m’est arrivé d’utiliser du marbre pré-taillé, marbre que je recoupais à la pince de mosaiste lorsqu’il m’était impossible de faire autrement, aujourd’hui que je dispose d’un petit atelier, j’affectionne plus particulièrement les morceaux de plusieurs cm d’épaisseur. Ainsi je peux les débiter à la marteline selon mes besoins, mes envies, ou selon la volonté de la pierre.

Cette façon de procéder m’offre ainsi davantage de liberté.

marbreVoici donc une partie de mon stock de marbre, et les outils que j’utilise pour le tailler : une marteline et un tranchet monté sur un billot.
Ce sont les outils traditionnels du mosaiste, et ce, depuis des siècles. On n’a pas encore trouvé mieux.Billot et marteline

Mon billot est loin d’être parfait. Il s’agit d’un morceau de tronc d’arbre récupéré chez des amis.
Toute la difficulté rédisait dans le fait de le couper perpendiculairement au tronc afin de lui donner une assise bien stable. Ce n’est pas tout à fait le cas.
Du coup, il est un peu instable, et je dois le caler entre mes jambes lorsque je travaille.
Mais, il s’agit de mon billot, et je l’aime ainsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.