Lorsque je prépare mes supports, je conserve toujours les chutes de bois.
Il est rare que je sache tout de suite quoi en faire, mais avec le temps, j’ai parfois des révélations.

Ce fut le cas pour ces 2 morceaux de bois qui m’ont fait pensé à des têtes de bestioles.
Dans quelques temps, elles se transformeront en patères « bestioles » pour les enfants.
Les pièces de faïence sont actuellement en attente de cuisson.

Je vous laisse découvrir le début de leur histoire ci dessous