Comme moi vous aimez ce rouge pétillant ?
Sachez que la naissance de ce petit dernier n’a pas été évidente.

Débuté en octobre dernier, ce dessous de plat n’a vu le jour qu’en Mai !

Vous avez raison, je ne suis pas une rapide…

Je poursuis donc mes recherches de mosaïque de faïence, et qui dit recherches, dit que je rencontre parfois des difficultés à trouver 

Pour ce dessous de plat, j’ai fini par trouvé. Trouver quoi d’ailleurs 
Mais avant d’aboutir à un résultat satisfaisant j’ai essuyé quelques échecs.
Et pour ajouter un quelques contraintes supplémentaires, ne disposant pas encore de four de potier 
je dois faire preuve d’une grande patience.

Mais revenons à l’histoire de ce dessous de plat.

J’avais tout d’abord envisagé un mélange de matériaux : faïence émaillée en bleu, et miroir

1er essai : après la 2ème cuisson l’émail n’avait pas bien fondu et le rendu n’est pas joli du tout, on ne voyait quasiment aucun bleu.   
Qu’à cela ne tienne, je pose une 2ème couche d’émail, et les pièces 

repartent en cuisson

2ème essai : après cette 3ème cuisson, mon émail ne me plait toujours pas.
Ce n’est pas tant ses irrégularités qui me chagrinent, mais plutôt qu’il soit terne.
Parfois rien ne sert d’insister.

Je recommence tout et je change tout aussi.
Plus de mélange de matériaux, mais que de la faïence émaillée.

3ème essai : cette fois, j’utilise un émail rouge que je connais bien, et je remplace le miroir par des pièces de faïence rondes.

Enfin, après ces 2 dernières cuissons le résultat me plait. 

L’émail a fondu de façon irrégulière, on aperçoit la couleur de la terre en transparence par endroit, j’ADORE !
Ma patience et ma ténacité sont récompensées. 

Et vous, qu’en pensez vous ?
N’hésitez pas à me dire si vous aimez ou non, à me faire part de vos suggestions.
Je ne manquerai pas de vous répondre, ainsi, vous participerez à mon évolution.

Pour le retrouver sur la boutique, c’est ICI